La mairie – place de la République
Le premier des équipements publics. On peut y rencontrer les élus locaux, y effectuer diverses démarches administratives.

L’hôtel des postes – 22 rue Roger Salengro
Le Receveur est M. Hu Philippe. Il est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h, le samedi de 8h30 à 11h30.

Le poste de police – 21 rue de Condé
Il est ouvert le lundi de 9h à 11h45 et le jeudi de 14h30 à 17h.
Tél. 03 21 70 65 88 (Loos) ou 03 21 44 51 51 (commissariat de Liévin).

Le point accueil communal – 29 place de la République
Là se tiennent les permanences des services sociaux ou des administrations. L’association “Loos, sur les traces de la Grande Guerre” y a également ses locaux.
La salle de réunion Lucienne et Léon Panckoucke, à côté du Point Accueil Communal, est ouverte aux associations.

La maison de quartier André Bernard – cité Belgique
Elle accueille l’association de quartier et des permanences.

Le logement-foyer Voltaire Leclercq – rue Jean Leroy
53 appartements y accueillent les personnes âgées, seules ou en couple, à partir de 65 ans.
La formule allie les avantages d’un logement particulier (l’indépendance et la liberté des résidents sont préservées) à ceux d’une structure collective : moins d’isolement, plus de sécurité et de convivialité, et des services à la disposition des locataires (buanderie, salons de jeux, salle de télévision, restaurant, etc.) ainsi que des animations, hebdomadaires ou ponctuelles.

La Maison du Développement – 19 place Lorraine
Ancienne maison d’ingénieur des Houillères, elle accueille deux associations œuvrant pour l’insertion : le PLIE (Plan Local d’Insertion par l’Economique) et le FLEF (Fonds Local Emploi-Formation).

Les cimetières britanniques
Ils sont situés rue Roger Salengro, “Loos British Cemetery” et rue Maniez, “Saint-Patrick Cemetery”. Un troisième se trouve route de Béthune, dans le mémorial britannique “Dud Corner”.
De nombreux soldats ayant trouvé la mort à Loos en Gohelle durant la première guerre mondiale y sont inhumés.